ProConseils

Formation/Coaching/Evaluation

News & Events

Why CEO don’t want executive coaching ?

Publié le :

Un article de Douglas LaBier publié par le Huffingtonpost

Dans cet article, l’auteur s’appuie sur une étude menée par la Stanford Business School, qui pointe que 2/3 des CEO n’ont pas recours au coaching, ni à la formation en développement du leadership, alors qu’ils déclarent par ailleurs vouloir le faire.

Les études auxquelles l’auteur fait référence font apparaître un décalage entre l’idée que les CEO se font des bénéfices du coaching - souvent perçu comme un remède -et leur besoin de développer des ressources supplémentaires.

Et ce serait à nous, les coaches et formateurs de mettre en évidence l’intérêt pour eux d’être accompagnés pour développer leur leadership sur la base d’une meilleure conscience de soi et des autres.

Le paradoxe ne s’arrête pas là, tandis qu’il met en évidence que le pouvoir a tendance à grandir dans une proportion inverse de l’empathie. En d’autres termes, plus le dirigeant a de pouvoir et plus il se coupe de ses talents de communicant, et moins il pense à demander de l’aide.

Cette logique, pour paradoxale qu’elle soit ne nous est pas étrangère, à nous les coaches. Plus concrètement, cette modalité de relation semble affaiblir le rôle des neurones miroirs...pourtant déterminants dans le processus d’apprentissage.

A lire plus en détail : http://www.huffingtonpost.com/douglas-labier/why-ceos-dont-want-execut_b_3762704.html